Carnet de route

Camp IV en Ariège

Le 23/10/2018 par ERIC GERARDIN

3ème Camp IV créé par la FFCAM en mémoire du célèbre camp de grimpeurs dans la vallée du Yosémite aux Etats Unis, ce rassemblement de jeunes s’est déroulé sous un soleil radieux et des températures très agréables. Chaque année, les clubs sont plus nombreux à se retrouver. 120 participants cafistes jeunes et leurs encadrants venant de Toulouse, Tarbes, Pau, Huskies de Juillan (65), Saint-Gaudens, Albi et Nîmes, ont pu profiter d’une région propice à l’escalade avec de nombreux sites variés autour de Tarascon : Calamès, Junac, Roche Ronde, Auzat, le Quié de Sinsat, la falaise de Verdun, le Quié d’Urs, la Dent d’Orlu…

Car souvent les écoles d’escalade des clubs se déroulent en salle avec des cours hebdomadaires. Ce premier stage après la rentrée de septembre permet souvent de découvrir l’escalade sur site naturel, se perfectionner, améliorer son placement des pieds et bien sûr de maîtriser toutes les techniques de sécurité afin d’évoluer dans des falaises et parois d’une à plusieurs longueurs.

Cela a permis pour certains jeunes aguerris d’obtenir leur unité de formation en escalade en salle et en falaise, premiers pas vers un brevet fédéral d’encadrant initiateur escalade.

Même si la priorité était l’escalade, certains ont pratiqué la randonnée, l’orientation et la spéléologie avec 2 groupes encadrés par un moniteur de Montcalm Aventure.

Le gîte des Oustalous est idéalement placé et très pratique pour accueillir un gros groupe. Il permet aussi à tous les clubs de pouvoir s’organiser en toute liberté afin de profiter de la région. Certains sont d’ailleurs allés faire un plouf aux thermes d’Ax en soirée.

Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine…

 

Le compte-rendu d’Alexandre Grimaldi:

Premier jour, on se retrouve à Tarbes, 18 au départ (13 jeunes et 5 encadrants) pour un stage qui s'annonce très bien. Tout le monde a l'air motivé malgré quelques signes d'engourdissement liés à un réveil matinal pour certains.

Direction l'Ariège pour 4 jours d'escalade. On arrive en fin de matinée à notre hébergement (complexe des Oustalous) pour commencer à s'installer, poser les affaires.

Une fois le matériel prêt, nous partons vite comme souvent pour Calamès. Certains vont faire de la couenne au secteur « Grande dalle », les plus jeunes et débutants vont au secteur initiation pour grimper en tête, apprendre les manipulations et techniques de sécurité, le rappel… et la cordée Paul-Alexandre-Théo part dans une grande voie : « pilier des cathares » avec variante « mandarine mécanique » pour le début. Malgré un temps incertain de prime abord, il fit très beau. Un blessé de guerre le premier jour, Théo s'est fait une grosse entorse dans la descente ce qui lui a valu de ne plus pourvoir faire le reste du stage.

Le deuxième jour le groupe se divise en plusieurs parties, d'un côté un petit groupe part grimper en couenne dans le secteur roche ronde avec une petite marche d'approche sympathique. Il faut tout de même faire attention à ne pas bifurquer trop tôt pour ne pas se perdre. Le site est agréable, avec un style de grimpe assez fin. Bravo à Paul pour sa première 6b en tête ! En revanche, les deuxièmes longueurs ne sont pas à conseiller car trop végétatives. Le second groupe va à la salle d’Auzat le matin pour vérifier l’assurage en faisant une école de vol, réviser les nœuds…. Puis l’après-midi, Axelle, Robin, Samuel sont parties faire de la spéléo encadrée par un BE de Montcalm Aventure tandis que les autres terminaient sur l’école de granit d’Auzat toute proche. Globalement encore une journée exquise à tout les niveaux, aussi bien le temps que la grimpe. Théo nous quitte le soir (il ne devait rester que le week-end).

Le troisième jour, réveil matinal pour certains, 3 cordées partent direction Dent d'Orlu. Après une marche d'approche d'environ 1 heure les trois cordées se lancent respectivement dans Fleur de Rhodo, Supersé et A bisto de nas (10 ou 11 longueurs). Très belle ascension malgré l’arrivée précoce de l’ombre pour une cordée plus lente. Une fois arrivés en haut, la vue est magnifique et très dégagée. Pique-nique contemplatif puis descente un peu mouillée au début.

Les autres n’étaient pas en reste puisque Zoé, Jules, Toscan encadrés par Eric gravissaient leur première grande voie Prélude à Calamès. Robin, Vlad, Nathan, Samuel s’entrainaient aux manipulations en enchainant deux longueurs à côté et redescendant en rappel. Tout le monde s'est bien donné.

Déjà le dernier jour, plusieurs groupes se forment de nouveau, les meilleurs se rendent à la Falaise de Verdun pour une escalade de 5b à 6c+. C'est l'occasion de se tester dans son niveau maximum et se repousser ses limites pour progresser. Le style d'escalade est plutôt en fissure ou avec des petites réglettes. Le reste du groupe se rend à Roche Ronde, là aussi en grimpant dans son niveau maximum de 5a+ à 6a et apprécier les progrès faits au cours de ce stage.

Retour au complexe des Oustalous pour prendre un dernier goûter, finir de nettoyer et peaufiner le départ. Les sourires sur les visages de chacun montrent le plaisir qu'ils ont pris dans ce stage.

Tous les soirs, l'ambiance était conviviale agrémenté de discussions passionnées, du remplissage argumenté du livret d’escalade, de projection de films et de jeux. Tout le monde a participé à l'intendance, plusieurs personnes ont ramenées des gâteaux ce qui était appréciable.

 

Le compte rendu de Zoé Mazet :

   Du 20 au 23 octobre 2018, les CAF de Tarbes et de Lourdes se sont réunis pour un séjour d'escalade en Ariège. Les organisateurs étaient Eric Gérardin et Natacha Allayrangue, et les encadrants Théophile Mertz, Michel Moreau et Eric Préaux.  Nous nous sommes tous retrouvés au péage de l'autoroute de Tarbes Est, et les trajets se sont faits avec les véhicules des moniteurs.

 

   Samedi 20, départ à 8h, encore endormis, et chargés pour quatre jours de grimpe. Nous arrivons au complexe des Oustalous aux Cabanes vers 11h, où nous nous installons par deux dans les chambres. Puis une fois nos sacs à dos prêts pour une journée d'escalade, nous prenons la route pour Calamès vers 11h30. D'un côté, le groupe des débutants se dirige vers le secteur initiation afin de réviser les manipulations de sécurité (grimpe en tête, mousquetonnage, manipulation du maillon rapide, relais, rappel...), tandis que les plus aguerris ont opté pour de la couenne. Arrivés au secteur, nous savourons un pic nique des plus rudimentaire à l'ombre des arbres.

Après une après-midi chargée, nous rentrons tous au gîte pour nous doucher et faire le compte rendu de la journée, avant de dîner de pâtes bolognaises suivies des gâteaux faits par les parents volontaires des jeunes.

 

   Après une bonne nuit de sommeil, réveil à 7h30 et direction la salle d'escalade d'Auzat avec le groupe débutant. Là-bas, chacun grimpe à son niveau, et les moniteurs nous font école de vol afin de bien apprendre à tomber. Bien dépensés pour la matinée, nous avons déjeuné devant la salle sous le soleil au zénith. Pour l'après midi, Axelle, Samuel et Robin nous ont quitté pour aller faire de la spéléo en compagnie de Natacha et d'un guide. Pendant ce temps, avec le reste du groupe nous nous sommes dirigés au granit d'Auzat, secteur d'escalade allant du 4b au 5c+. Nous étions accompagnés de Théo, normalement dans le groupe des plus grands, qui s'était tordu la cheville la veille, et qui nous quitta d'ailleurs le soir même.

 

   Le lendemain matin, Jules, Toscan, Eric et moi-même, nous partons à Calamès gravir Prélude, une grande voie de 250m, de 7 longueurs, et de cotation allant du 4a au 5b+. Nous étions par cordée de deux. Pour une première grande voie, nous la trouvâmes très physique et éprouvante, mais une fois arrivés au sommet, la vue splendide et la satisfaction du résultat de nos efforts nous redonnèrent le sourire. Affamés, nous descendons en contournant le château en ruine, puis en passant par un sentier balisé jusqu'à nos sacs au secteur initiation. Durant cette journée, les autres jeunes du groupe débutant avait grimpé les premières longueurs de Prélude, tandis que le groupe des grands s'étaient levés à 6h30 pour aller faire la face Est de la Dent d'Orlu. Le soir, salade de riz, cassoulet et Pyrénées-Quiz pour réchauffer les esprits et nous amuser pour clôturer le séjour.

 

   Mardi matin, nous nous activons tous pour nettoyer le gîte et boucler nos affaires que nous déposons dans le hall d'entrée. Nous partons ensuite à la Roche Ronde où la marche d'approche qui nous prit près d'une heure était raide et pénible. Une fois arrivés au secteur, nous découvrîmes des vieilles voies et un périmètre d'assurage pentu et inconfortable. Vers 16h30, nous sommes de retour au gîte pour prendre le goûter. Puis pour un beau souvenir, nous avons pris une photo de groupe avec d'autres CAF qui partageaient le gîte avec nous.

 

   Ce stage fut très enrichissant et convivial, et nous pouvons remercier le CAF d'organiser ce genre de sorties.  

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00

Facebook

image

Page facebook du club alpin de Tarbes

Plus d'infos

Méteo Pyrénées

image Plus d'infos

Webcams des Pyrénées

image Plus d'infos

Info routes

image Plus d'infos
Agenda