Carnet de route

le Mont-Perdu et ses fajas

Le 04/09/2016 par Colette Amaré

Barouder quelques jours dans le secteur du massif du Mont Perdu devient un véritable pèlerinage  (3ème édition) d’autant que cette année, on doit invoquer des incantations pour « Que les cieux soient avec nous ! ». Mais cela ne va pas dérouter nos 8 participants qui restent mobilisés pour relever le défi.

Anne H, Anne P, Bruno, Céline, Colette, Jérôme, Stéphanie et Véronique ont prévu d’emprunter des cheminements naturels apparus entre les strates calcaires surnommés ; sentiers en balcon, vires, fajas, … et sur lesquels ils auront l’impression de marcher entre ciel et terre.  

Quelques sommets bien sûr au programme mais le mythique Mont Perdu reste incontournable pour sa vue exceptionnelle sur ses différentes portes d’entrées, Gavarnie, Estaubé, Pineta, Niscle, Ordesa.    

Pour enjoliver l’ambiance, le circuit est en étoile, à proximité du refuge de Goriz, véritable camp de base du Mont Perdu, d’autant que la cuisine y est bonne ! Chacun porte son bivouac, on est tous prêts à payer ce lourd tribu et comme de dignes et vaillants sherpas on démarre ce jeudi matin du col des Tentes en direction du refuge des Sarradets, de la Brèche de Roland et de la grotte Casteret (2650m) ou l'on marque un arrêt ; repas, détente, exploration avant de poursuivre vers le refuge de Goriz (2195m) pour monter notre campement. Au loin, l'horizon s'illumine d'éclairs, le ciel s’obscurcie mais nous sommes épargnés d'orage et de pluie. Une bonne mise en jambe pour ce 1er jour en portage charge complète (13 kms +785m).

Vendredi – On démarre légers, en sacs à dos allégés, pour descendre les clavijas de Soaso, poursuivre sur le GR11 et remonter par la faja Canarellos jusqu'aux clavijas du cirque de Cotatuero. Passé le cirque, on déjeune près d’une belle cascade et vasque d'eau, quelques téméraires parviennent à s'y baigner mais on ne s'attarde pas car le ciel  chargé de nuages gris nous incite à progresser rapidement autour du Tobacor. La Vereda de Tobacor, un long contournement, d'abord plein Sud, face à la faja de las Flores ensuite plein Est avec vue sur la faja Pelay au dessus du canon d'Ordesa. Ce long contournement nous a dispensé de la pluie et de l'orage qui se sont abattus à Goriz juste avant notre retour au campement, une looongue journée. (22kms +1350m)

Samedi – Toujours en mode allégé, nous rendons comme il se doit visite au souverain des lieux ; el Monte Perdido (3348m) par la punta Escaleras (3025m). Un régal, on pose un peu les mains dans ses petites cheminées, la montée est agrémentée de pas d'escalade facile. Au sommet, comme un rituel, on s'accorde notre heure contemplative avant d'entreprendre la descente par la voie normale. De retour à 16h au campement, le quartier libre est apprécié ; baignades, cervezas, stretching, massages, tisanes, bavardages… (10.2kms +1200m)

Dimanche - Départ matinal, tous bien plombés par le poids de nos sacs pour une journée bien remplie…la faja de las Flores, l'Escuzana (2844m), la forqueta de Gabietou et enfin la ligne d'arrivée au col des Tentes à 18h !  (24kms +1293m) 

Au final, le programme n’a pas été révisé, la météo s’étant stabilisée et le groupe étant homogène et solidaire dans les passages délicats. Circuit à conseiller à tout randonneur en quête d'émotions grandeur nature. D'ailleurs, il y a de fortes chances que l’année prochaine on reconduise notre pèlerinage … Et encore merci à cette belle équipe ! 

Deux informations : 

- Aux adeptes du bivouac : une source au pied de l'Escuzana dans le secteur de la Ribera de la Catuarta à 2363m position N42°40.599' - W000°04.130' (c'est le bonus de faire la reco)   

- La forqueta de Gabietou est mieux signalée ; des points et flèches blanches permettent de déboucher sans avoir à chercher et surtout cela évitera à certains imprudents de descendre par la fausse forqueta ...

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda