Carnet de route

Néouvielle arête Nord

Le 11/09/2016 par Eric Gerardin

Le week-end dernier, Victor et Romain avaient gravi les crêtes de la Mourelle. Nous reprenons le flambeau en proposant la suite des arêtes jusqu'au sommet du Néouvielle. Nous sommes aussi 6 ce dimanche matin à partir pas très tôt (9h) du lac d'Aubert. La sècheresse fait apparaître les couleurs d'automne tôt cette saison et la luminosité est limpide et magnifique lorsque nous montons par le chemin à la Hourquette d'Aubert. Le rythme est bon car l'équipe est de choc: Hugues, Eric, Thierry, Clément et Paul (15 ans) qui s'accroche derrière ce bon groupe de baroudeurs.
 Nous rejoignons l'arête par un couloir croulant au niveau du petit pic d'Espade puis un autre couloir nous amène à proximité du grand pic d'Espade où nous nous encordons. 2 cordées de 3 sont formées et le parcours est assez facile jusqu' à une brèche où nous devons faire un rappel de 40m que nous coinceons. En remontant un peu sur l'autre versant, et en bourrinant avec Clément, nous arrivons à récupérer les 2 brins.

La progression se poursuit , assez aérienne mais jamais dure jusqu'à la brèche de Chausenque où nous choississons de descendre par un cheminement versant Ouest. Après une courte collation, il faut attaquer le Campanal de Chausenque qui domine la brèche par un couloir-cheminée plus technique et retrouver la belle arête aérienne et plus esthétique qui monte vers le sommet du Néouvielle. Malheureusement, l'intérêt s'estompe assez rapidement et nous choisissons de plier les cordes et de redescendre dans la vallée. Tout le monde ayant déjà gravi ce sommet phare, qui est presque totalement dégarni de neige: la montée dans les gros blocs (et la descente) ne nous enthousiasment pas du tout.

Nous préférons la perspective d'un arrêt au relais du Néouvielle!

Photos de Hugues Cabos à venir.







CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda