Carnet de route

Un Weekend d'escalade à Riglos

Le 01/10/2016 par SAUCEDE Victor

« J’aime les parois d’Ordesa car ici le mot aventure garde tout son sens. En levant la tête à l’attaque d’une voie, on se garde généralement de toute arrogance. ». C’est ainsi que Remi Thivel nous parle de ce que l’on ressent en admirant les immenses parois surplombante d’Ordesa et je pense que la plupart des grimpeurs éprouvent les mêmes sensations. C’est en partie pour avoir ces frissons que l’on avait avec Natacha, Coline, Christelle, Eric, Théo, Romain et moi l’objectif d’aller grimper en cette fin de saison sur ces parois. Mais la météo nous forcera une nouvelle fois changer nos objectifs.

Comme les nuages et la pluie ont décidé de nous rendre visite juste le temps d’un weekend, nous choisissons d’aller grimper à l’endroit où il ne pleut jamais: Riglos ! Heureusement, c’est aussi un lieu où l’on peu ressentir une impression de petitesse lorsque l’on se tient sous ces immenses tours de conglomérat parfois déversant. La grimpe y est très atypique et assez déroutante. Il y a heureusement de l’escalade pour tous les niveaux et des itinéraires qui permettent de s’habituer à grimper sur des galets de résistance précaire ou encore à franchir les « panzas » (ventre avec des rétablissements parfois délicats).

Le premier jour Coline et Christelle partent faire la mythique voie Mosquitos, un bel itinéraire qui permet de mesurer l’ambiance magique de la Visera, avec des difficultés abordables. Il y a quand même de sérieux passage d’escalade, avec une longueur de 6b teigneuse à la fin de la voie.

Natacha et Eric parte dans « Los tacones rosas de la tia Glori » au Mallo Frechin. Un itinéraire plus moderne, bien équipé avec rocher pas patiné ce qui commence à être rare à Riglos.

 

Théo, Romain et moi partons dans l’incontournable Puro, qui dés les premiers regards donne envie d’y monter. C’est une belle voie historique mais malheureusement un peu lustrée ; c’est la rançon du succès.

 

Nous descendons au camping de Muriello de Galliego où l’on assistera à un superbe coucher de soleil sur les Mallos de Riglos.

Après une nuit plein d’étoiles, nous partons à l’assaut de la cime du Fire dans Directa as Cima, une très belle voie avec des passages assez soutenus et du rocher qui de temps en temps demande pas mal de concentration et de décontraction. L’équipe de choc est composée de Coline, Natacha, Christelle, Eric et moi.

La seconde fine équipe c’est les deux jeunes sortis de l’équipe espoir, Théo et Romain qui vont eux faire des étincelles dans la via Currucucllio dans le Mallos Frechin.

Encore un superbe weekend, des belles voies et une belle météo

https://vimeo.com/186320217

Victor Saucède







CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda