Carnet de route

La fiancée de glace

Le 28/01/2017 par Labouly Guillaume

Bielsa, initiation à la cascade de glace


  Cascade... Ce mot peut évoquer une chantante chute d'eau accueillante où de gracieuses naïades emploient du Tahiti douche pour faire briller leur lisses épidermes.

Les futurs alpinistes apprendront pourtant que quand le mercure paresse dans son tube, les eaux se figent, les naïades retournent sous les tropiques et laissent la glace aux plus rude de tous les grimpeurs: le glaciériste.

Celui-là est un parfait amant. Il connaît le froid mais ne s'en plaint pas, fuit les doux rayons du soleil, s'enfonce dans de hautes neiges, pour vénérer sa maîtresse glacée en son temple: l'ombre, l'altitude et le froid des montagnes.

Pour accomplir son office, il se couche avant les poules, se lève avant le chant du coq. Il boit chaud, possède une collection de gants et de chaufferettes. Porte de seyants collants, heureusement cachés au profane par d'imperméables pantalons...

Mélomane, il sait la riche gamme de sons que peut émettre son casque, cabossé par toutes sorte de blocs expédiés par "les sangliers fouisseurs de glace espagnols" ou Jabalis.

Mais toutes ces mortifications et sacrifices au culte ne sont rien face à l'indicible plaisir qu'il ressent quand il escalade son idole, s'y frotte, la caresse de ses piolets, la pénètre de broches, bref ne fait plus qu'un avec elle:

Quand il épouse la glace.

A la suite d'anciens adeptes, nous dévoilâmes ce week-end la somptueuse épouse. Et avons aimé sa dure et froide magnificence.

Merci Gérard, Nicolas, et Régis.

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda