Carnet de route

We Raquette en Val d'Aran

Le 28/01/2017 par Colette Amaré

Pour ce 1er week-end de l’année, nous sommes comblées, la neige est au rendez-vous à Salardu. Et oui ! nous accordons notre groupe au féminin car il est composé de Catherine, Chantal, Colette, Josiane, Marianne, Marie, Marie-France, Martine, Monique et le conjuguons au groupe de skieurs mené par Eric et Roland pour comptabiliser 20 cafistes friands de grands espaces immaculés ! 

Samedi : 9 H 30 Au parking du village de Bagergue, l’incontournable pause (galette et boissons chaudes) avant d’attaquer la randonnée du jour. Bagergue qui nous émerveille ! Glaçons et neige chapotent ses toitures, ses ruelles sont engorgées de neige et ses pimpants enfants déblayent à coup de pelletées les devants de portes, … le village s’éveille doucement !
Dès la sortie du village, les traces de nos avertis skieurs nous confortent dans notre progression car la poudreuse est bien profonde. La visibilité devient médiocre, nos deux groupes se rassemblent à intervalles réguliers jusqu'à la Borda Plana avant d’amorcer la  montée. Après 200 mètres de dénivelée « le jour blanc » nous contraint à faire demi-tour en dessous de l’objectif du jour ;  la cabane de Moredo ! Tandis que les skieurs poursuivent jusqu’au col situé juste au-dessus de la dite cabane.Le BRA et les conditions du jour n’étant pas favorables aux grandes courses, il convenait de rester raisonnable en redescendant nous revigorer à la terrasse abritée que nous avions bien sûr toutes lorgnée lors de la montée. Sur la trace du retour, de furtives « petites fenêtres"  nous laissent entrevoir nos frétillants skieurs dévalant la belle pale !  Plus synchro on ne fera pas mieux car on retraverse tous ensemble le village de Bagergue qui lui a perdu son charme matinal !

Même si nous terminons très tôt notre randonnée, la journée est loin d’être terminée. Un véritable challenge nous attend au village de Sarlardu, trouver des places pour garer nos véhicules, assurer nos grands déballages dans un refuge bondé, tenir une discussion dans un croissant brouhaha, s’agglutiner dans un dortoir qui prend des allures de camp de réfugiés (matelas au sol, linge et matériel en suspend) et nos têtes dépitées en attente de pitance, en disent long ... nous passerons à table à 21h !
Ouf ! Une nuit bien réparatrice sauf pour Catherine et Alain qui avaient leurs couchages près d'un indomptable et irradiant radiateur. Un bizutage imprévu, Bienvenue dans le groupe !

Dimanche : Les deux groupes démarrent du parking d’Orri situé à la station de Baqueira. Notre objectif est bien plus modeste que celui des skieurs mais il n’en reste pas moins magnifique, nous capons en direction du cirque de Baciver !
Des conditions optimales, de beaux vallons boisés, des laquets glacés, une neige fraîche et vierge de toute trace, le massif de la Maladeta en toile de fond sous un éclatant soleil, un cadre féérique qui nous régale dans notre déambulation ! Arrivées au milieu du cirque, nous visons son plus haut mamelon ( 2330m ) pour y faire le break de la journée. Toutes assises sur ce promontoire, nous veillons sur les colonies de fourmis qui passent d’un côté à l’autre du cirque en direction du Baciver, du Tuc de Rosari et cherchons en vain nos amis skieurs …

A 13h on rechausse pour faire un retour en boucle (comme on les aime tant !), on devance un groupe de skieurs, tant pis pour eux ! car nous prenons toutes, un immense plaisir à labourer la belle pale, chacune fera sa voluptueuse trace ! 

Au niveau du lac de Baciver, nous croisons Marlène, une raquettiste solitaire, un bref échange et Hop, une fille de plus dans le groupe ! elle se joint à nous pour attaquer prudemment la dernière descente ou il faut gérer ses arrières car de furieux free riders se déchainent à la vue des spectatrices qui les acclament à leur passage !

Quelques centaines de mètres avant l’arrivée au parking d’Orri nous retrouvons une partie du groupe de nos skieurs, à Salardu les deux groupes trinquent au pot de l’amitié et au week-end passé !

Un week-end très convivial ou plaisir et sécurité ont su être concilié !

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda