Carnet de route

Traversée des Pyrénées TP4 Cerdagne Catalogne

Le 29/12/2017 par Colette AMARE

Vendredi matin 8 décembre 2017,

La malle postale est bien au rendez-vous mais le beau temps n’y est pas ! Tarbes-Puymorens sous une pluie battante, alternée de neige arrive à ternir nos joyeuses retrouvailles. Le doute s’installe très vite dans le VW chargé à GOGO. Mais une lueur d’espoir brille lorsque nous sortons du tunnel frontalier, BINGO tempête de ciel bleu ! Nos mines s’émerveillent à la vue de ces massifs inconnus et ensoleillés, la sierra de Cadi, la Cerdagne et son altiplano posé à 1100 m d’altitude, ses villages hauts perchés, ses chapelles. Pour ce 1er jour amputé par un long trajet, on fera une "rando-détente" elle se terminera à la nuit aux bains romains de Dorres car ils offrent une vue imprenable sur les sommets que nous devrons appréhender le lendemain ! 

Le cheminement des trois jours suivants s’effectue en haute montagne, un secteur qui peut s’avérer risqué même si au premier abord le terrain est peu enneigé mais la glace et le verglas nous y attendent sournoisement. Le salut de notre TP4 en cette période hivernale se trouve versant sud des Pyrénées sur le GR11 afin de garder en tête d’éventuelles réchappes dans les vallées. Après une nuit très ventée au refuge de Nuria, nous décidons de maintenir la traversée sur les crêtes frontalières car un petit créneau météo favorable s’ouvre à nous. Un peu aventurières mais toutes solidaires nous ne serons pas déçues du choix, le parcours montagnard nous dévoile sa faune (mouflons et lagopèdes) et de nombreux sommets français ainsi que le massif isolé de Montserrat. Décidément nos chères Pyrénées ont un parfum de bout du monde, personne en vue dans ce milieu hostile aux cieux tourmentés. Nous atteignons le col de Noucreus (2805m) point culminant de la TP4 sans encombre et comme par miracle, Heino « l’homme des neiges » affilié au CAF de Toulouse nous apparait d’un coup. Il est aussi surpris que nous de rencontrer cinq filles au sommet alors qu’il n’y a personne en vue sur des kilomètres… Un agréable moment d’échange mais les puissantes rafales de vent et le terrain verglacé ne nous permettent pas de nous attarder plus, nous nous séparons. Heino rentre en France par la vallée de la Carança chargé de son bivouac tandis que nous, nous longeons cascades et panneaux glacés pour aller nous revigorer au refuge Uldetter ou la nuit s’annonce encore très ventée.

La diversité géologique des Pyrénées catalanes fait que la suite du parcours s’effectue en moyenne montagne, dans l’Alta Garrotxa ; une magnifique contrée boisée aux airs de petites amazonies, loin de tout accès routier. Pour apprécier ce site, il est prévu de dormir au refuge de Talaixa et la nature nous le rendra bien en nous offrant un mémorable coucher de soleil. Nous improvisons un repas éclairé aux bougies et la guirlande de Noel égaye la tablée qui déguste de la bière de Noel, quant à la visite tardive de Zorro (le renard en espagnol) elle nous a toutes ravies mais elle n’était pas inscrite au programme !

Le 6ème jour, se poursuit au-dessus des gorges de Sadernes, un petit coin de paradis pour les amoureux de canyoning avec son Sault de Brull ! Ermitages, forêts de pins, sentiers, pistes s’enchainent … , quelques kilomètres avant le village d’Albanya notre malle postale salvatrice remonte la piste à notre encontre, et c'est ainsi on se retrouve toutes à déguster une bière bien méritée chez Mariano le tenancier du refuge Can Galan qui nous confirme bien qu'il y a peu de passage sur le GR pendant l'hiver !

Le 7ème jour, le groupe s’agrandit et en cette période de préparation des festivités de fin d’année la malle arrive bien remplie … les victuailles ont remplacé le matériel technique.

Mais il nous reste encore 85 kms à dérouler en quatre jours dans ce nouveau paysage typé méditerranéen Tramontane et soleil vont s’allier pendant trois jours pour nous offrir de belles vues sur le Canigou et la côte méditerranéenne. Nous ferons trempette au Port de la Selva mais nous passerons la ligne d’arrivée au Cap de Creus sous une pluie battante comme nous avons débuté cette traversée !

En l’espace des 11 jours, nous avons parcouru 188kms et effectué 9 718 m de dénivelée positive. Quant aux quelques portions bitumées du GR11 elles ont été parcourues confortablement en malle postale, vous l'avez bien compris le challenge sportif n’était pas à l’honneur de la TP 4 !

Ainsi se termine notre Traversée des Pyrénées, un peu fantaisiste mais bien étoffée d'anecdotes, de cols et de sommets. Ce rêve enchanteur est devenu réalité, il s’est concrétisé avec la participation de 13 randonneurs et avec le soutien de plusieurs bénévoles qui ont assuré la logistique. On y a partagé des moments magiques mais aussi d’incertitude et de fatigue, on a dû s’adapter aux conditions météo, aux différents hébergements mais le tout dans la convivialité, la solidarité et la sécurité du groupe. Cette belle Aventure Humaine a pris forme au fil des quatre saisons de l’année 2017, les participants ont appris à se connaitre, chacun a évolué à son rythme dans les missions confiées, leader, serre-fil, chauffeur, rédacteur, cuisinier, coursier, chacun a apporté sa touche de personnalité à la traversée et l'alchimie a fonctionné puisque nous avons maintenu le cap vers la réussite !

Que de nouveaux projets fleurissent au sein de notre club en 2018, au plaisir de vous retrouver !

 

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda