Carnet de route

De la glace bien gagnée...et cher payée

Le 29/01/2018 par Natacha Allayrangue

La pluie du week-end dernier et la chaleur de la semaine ont eu raison de bien des glaçons, la chute de neige de Vendredi compliquait encore les choses. Mais 8 cafistes restaient motivés pour tenter leur chance en cascade, sans aucune garantie de pouvoir planter les piolets

Pas question d'affronter la surfréquentation au panneau de Bielsa ce week-end , occupé par le stage TM d'Eric .

Nous avons été chercher l'aventure au cortail de Batoua, un petit cirque perdu de la vallée du Rioumajou, pour une sortie pleine d'ambiance.

Pour l'atteindre il faut parcourir au-dessus de Tramezaïgues les 8km de route non deneigée et interdite l'hiver qui mènent à Fredancon, puis monter à pied.

La police de l'environnement  nous a gentiment cédé le passage ( on pensait doubler de braves montagnards) et au terminus nous a présenté l'addition: 135 euros par voiture, à bon entendeur salut.

Comme on avait payé notre place de parking, on est montés , grâce à Greg la machine qui nous a fait la trace dans la neige épaisse.

Au bout de trois heures d'efforts on a trouvé notre récompense, une cascade bien raide et en bonnes conditions sur laquelle nous avons pu grimper trois moulinettes de difficultés différentes. Mais la glace rendue très dure par les changements de température de cette dernière semaine ne nous a pas facilité les choses .

La fin de l'après-midi est très vite arrivée et nous sommes rentrés de nuit, marchant au clair de la lune rousse.

Félicitations à Nicole, Marie-Astrid, Greg, Pierre, Patrice, Yann, Alexandre et Thomas pour leur motivation et leur bonne humeur. Tous ont bien mérité de la bonne glace un peu plus accessible et un peu moins chère pour assurer leur progression technique !

Natacha                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Photos de Gregory

Compte-rendu de Pierre

Rendez-vous fixé à 8 heures à Tarbes pour le départ pour la moitié de l’équipe. Nous devions
rejoindre l’autre moitié à Lannemezan.
Après la sortie d’autoroute, Natacha à décidé de jouer les guides touristiques et nous à offert
un superbe tour des environs de Lannemezan avant d’enfin retrouver Thomas, Gregory et
Alex. Nous étions tous prêts et excités à l’idée d’aller chercher les glaçons !
Nous prenons la direction de la vallée d’Aure ou il paraît qu’un super spot secret est en
conditions ! Quelque chose de rare avec le redoux de ces dernières semaines et les chutes de
neige récentes.
Les choses sérieuses commencent lorsque nous nous engageons sur une petite route non
déneigée amenant au fond du vallon. Un petit air de trophée Andros cette piste!
Nous croisons alors les gentils messieurs de l’ONCFS, surement à la recherche d’Isards, enfin
c’est ce que nous croyons puisqu’ils nous regardent passer sans nous arrêter…
Quelques minutes plus tard, lorsque nous trouvons enfin un joli coin pour garer notre convoi
(pas moins de 2 Dusters, une Dacia et une Citroen), ces chers messieurs de l’ONCFS nous
rejoignent tranquillement afin de nous signifier que « la route est interdite » et que nous
sommes sujets à payer une amende… La modique somme de 135 euros/ voitures. L’ardoise
est salée…
Apres avoir payé le pourboire de ces messieurs, il était temps d’aller casser du glaçon.
Les chutes de neiges de la veille avaient déposé une superbe couche de poudreuse très légère,
mais aucun de nous n’avait prévu les skis… Ce fut une marche forcée dans 30 à 60 cm de
poudreuse pendant plus de 3 heures au travers de paysages féeriques et d’une foret sublime.
jusqu’alors nous n’avions aucune idée des conditions de la glace, et il restait dans l’air
l’hypothèse que peut être nous avions marché pour rien… La réponse se faisait attendre. Elle
ne vint qu’une fois sorti de la foret ou nous avons découvert un grand cirque, coupé dans sa
moitié par une jolie ligne d’un bleu turquoise. Enfin elles étaient la et en condition!
Gregory poussé par un elan de motivation est parti à fond dans la poudreuse et a ouvert la
trace comme un forçat dans 60 cm de poudreuse, jusqu’au pied des cascades, un vrai confort!
Malheureusement, nous sommes arrives au pied des cascade assez tard et le temps nous était
compté pour s’amuser avec nos piolets/crampons. Mais une fois les rappels posés par
Natacha, tout le monde a pu apprécier la (première expérience pour la plupart du groupe)
cascade de glace!
La glace est dure, elle tient bien, on a meme du mal à sortir les piolets après chaque coup!
Apres quelques courtes heures de plaisir, et à la tombée de la nuit il était temps d’abandonner
notre spot secret et de repartir vers la civilisation. Encore deux heures de marche à la
frontale…
Enfin nous sommes à la voiture après cette journée marathon, le temps de chercher un peu de
réseau et de rassurer les familles (il est 19h passé!) avant de rentrer.
Ce fut pour tout le monde une excellente journée terminée autour d’une bonne bière à
Sarracolin!
L’escalade de glace dans les Pyrénées n’est pas morte!!

 







CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda