Carnet de route

douze petits maigres sur le presqu'immense Ardiden

Le 28/01/2018 par Labouly Guillaume

Tôt de bon matin treize suivirent Roland et Solène bas de Bernazau jusqu'Ardiden très haut !

Deux jeunes gens en quête d'expérience nous devançaient facilitant nos progrès en ces vallées de fraîche neige.

Des compagnons, Isabelle, Xavier ou Gilles s’arrêtèrent parfois, non parce qu'ils étaient fatigués, sinon pour profiter d'un pur rayon de soleil, tombé ça ou là, près d'une cabane où se dressait de spectaculaires murailles d'aiguilles minérales, s’émerveillant entre eux de beaux lacs cachés qu'ils s’imaginaient bleus.

Nous prîmes le relais sous la vierge pente finale où Roland l'audacieux esquissa franche trace en neige délicate.

Mettre son ski dans la trace d'un autre c'est connaître sa valeur, aussi tout le groupe fit preuve de courage et d'équilibre dans ce bel effort encouragé par Solène qui nous menât ski au pied sur la crête sommitale.

Où il fallut encore s'enfoncer avec légèreté en l'inconsistante blancheur froide pour gagner le sommet. Douze y furent, comme les petits mètres qui manquent à l'Ardiden pour figurer parmi les grands...

La descente tant redoutée s'avéra sans danger. Même pour le jeune Morgan qui, s'il avoua en être encore à sa première paire de peau, et n'être sorti que trois fois, fit montre d'un bel appétit et insista même pour goûter de toutes les sortes de neiges offertes par la montagne. Il fut sauvé de l'indigestion certaine par Arnaud qui lui prêta secours.

Alain notre doyen fut toujours serein même dans la difficulté, Jérôme pourtant lesté d'une lourde besace ne nous ralentit pas et descendit plus vite, Céline assistée par Pierre-Henri osa braver la pente à ski en souriant, Christelle jamais n'y bronchât. Claudine fière du fils qui avait fait la trace descendit devant lui, quand Anne nous communiquait sa joie, ivre d'altitude.

Arrivés aux voitures apparut un gâteau délicieux récompense fort appréciée...

Merci à la pâtissière (m'étonnerait que ce soit un pâtissier) aux guides et au CAF !

 

Euh... 3000-2988 font bien 12 plus trois qui firent sûrement le gâteau à la voiture font 15...    Le compte est bon !

 

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda