Carnet de route

Escalade - Camp d'été 2018 dans les Pyrénées-Orientales et dans le Donezan

Le 22/08/2018 par Francis MIEYBEGUE

Lundi 6 août: arrivés vers midi à Casteil, à côté de Vernet-les Bains (66) ; grimpe de quelques couennes au secteur école du Pilier Saint-Martin, rive droite du Cady – jolies voies bien équipées d’un niveau raisonnable de 4c à 6a – nous avons beaucoup apprécié la fraîcheur de ce secteur ombragé en cette journée caniculaire – montée au refuge de Mariailles depuis le parking du Rande en fin d’après-midi,

Mardi 7 : VTT pour 2 d’entre nous, voies équipées au Pilier de l'ENSA pour les 10 autres ; approche 1 h, repérée fin juin avec Yves, plutôt impressionnante (descente de près de 250 m dans un raide ravin boisé jusqu’au Cady, traversée à gué, puis remontée sur l’autre rive sur près de 100 m pour accéder au pied des voies) ; nous nous sommes répartis dans 2 magnifiques voies de 4 longueurs chacune : "Comme un poisson borgne" en 5b/c et "les selfies de la graniota" en 6a+ max ; pour finir, 3 d’entre nous ont parcouru la 1ère longueur du "syndrome du cargol" en 6a+ aussi (extra !) ;

Le soir, nous avons retrouvé les randonneurs qui débutaient leur séjour au refuge de Mariailles …. on avait un peu l’impression d’être à Tarbes !

Mercredi 8 : « Arête du Quazemi » pour 5 d’entre nous (longue arête qui mène au sommet du Canigou, approche 3h, 3+ max, 3h dans la voie) ; « Lunule partie » pour 5 autres dans la matinée (très jolie voie de 4 longueurs à 15 mn du refuge, 2 pas de 5b/c sur une belle arête assez redressée sur la fin) ; rando ou VTT pour 2 autres.

Le soir, nous nous sommes tous retrouvés au refuge des Cortalets ; ceux du Quazemi n’ont eu qu’à redescendre du Canigou ; les autres ont eu besoin de toute l’après-midi pour le transfert : 30 mn à pied pour rejoindre le parking du Rande, puis près de 2 h de voiture pour rallier le parking du Pla Esquena d’Ase via Prades, Villerach et une piste de 12 km, et encore 2h à 3h à pied pour rejoindre le refuge des Cortalets, ouf !

Jeudi 9 : nous avons attaqué 2 voies :  

  • 2 cordées dans « Deux Ours » pour 5 d’entre nous, voie de 9 longueurs bien équipée sur les contreforts du Canigou ... redescente forcée en rappels depuis les 4e et  5e longueurs pour cause d'averses orageuses,
  • 1 cordée de 3 dans la voie «  Can I Go » juste à côté qui a réussi à rejoindre l’arête du Canigou juste avant l’averse de midi.

Repos ou rando pour les autres

Vendredi 10 : nous étions motivés pour y repartir.... mais il a plu dès le lever du jour... si bien que nous avons renoncé ; 10 d’entre nous sommes partis vers le camping de Quérigut (09), notre camp de base au Donezan

Samedi 11 : grasse matinée et montée au bivouac en 1h45 sous les étangs de la Camisette pour 5 d’entre nous, pendant que les autres allaient randonner au Roc Blanc – au bivouac, nuit calme malgré quelques moustiques sous un remarquable ciel étoilé,

Dimanche 12 : voie la Sauvage au Pic de la Camisette à 2 cordées approche réduite à 45 mn depuis le bivouac ; très belle voie de 7 longueurs, 5c max 1 pas, bien équipée : on s'est régalé !

Pendant de temps, le reste de l’équipe s’est partagée entre rando au Pic du Tarbezou et couennes à Mijanes. 

Au final, ce séjour à la carte à l’autre bout des Pyrénées a été une vraie réussite malgré … une météo capricieuse, pas mal de transferts, des pistes moyennement carrossables, des approches parfois longues et/ou délicates …. et les blousons noirs du Donezan (cf. photo) !

Participants : Natacha, Pascal, Catherine, Dominique, Joël, Leigh, Marc, Samira, Marie-Renée, Chantal, Eric, Francis







CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda