Carnet de route

Les jeunes vont faire des envieux

Le 27/04/2019 par ERIC GERARDIN

L'objectif de cette sortie était de faire vivre une nuit en cabane dans des conditions hivernales. Justement, la météo de ces derniers jours s'est refroidie mais est très instable. Jusqu'au dernier moment, nous ne savons pas très bien où aller. J'envoie un message la veille pour rajouter le baudrier au barda car nous filons plus au Sud dans le massif du Cotiella, gage de soleil.

 Même s'il a beaucoup neigé versant Sud, on peut monter en voiture sur la piste de Sarvillo jusqu'à l'altitude 1800m et le portage au refuge de Lavasar est court. Ce qui permet d'être chargé. Après installation, nous poursuivons jusqu'à l'Ibon de Plan pour nous rendre compte des conditions. Le couloir NE (Audoubert) de la Pena de la Una est bien enneigé: nous allons en tenter l'ascension à condition qu'il regèle même si en altitude la neige n'a pas eu le temps de transformer.

Le coucher de soleil est magnifique, la température tombe et nous nous regfugions dans nos duvets. La nuit fût courte pour certains et nous partons de nuit à la frontale sous un beau quart de lune. Lever du jour à l'Ibon de Plan où nous chaussons les crampons car la neige est dure et la pente devient raide. 50m sous l'attaque du couloir, la neige porte moins et il faut faire la trace. Le soleil arrive et j'attaque le 1er ressaut qui passe assez facilement (une croûte de glace recouvre les rochers). Relais à 40m. Les 3 cordées arrivent et nous poursuivons en corde tendue. C'est Quentin qui mène la 1ère cordée (avec Toscan et Erwan) et qui fait la trace. Il est en forme et il me doit une revanche du Campbieilh. Je poursuis cool avec Robin et Mattéo. La cordée féminine Colette et Axelle nous talonne. On brasse surtout au début mais cela s'améliore.

Quentin tente une sortie dans une branche de droite mais finalement, je choisis de prendre la sortie directe et nous nous retrouvons sur l'arête où un petit vent frais nous accueille. Il est 9h45: le timing a été tenu! Maintenant la descente; certains sont mal à l'aise avec les crampons dans ce rocher détritique et c'est laborieux. ça caille! Finalement après 2 ressauts, c'est plus facile et la confiance arrivant, la descente au col s'accèlère. Il était temps, la neige commence à pourrir et nous dévalons certains par bonds, d'autres sur le "cul" vers l'Ibon de Plan. Les pieds sont trempés mais la course est quasiment terminée , et surtout, il fait très chaud, le paysage est magnifique, il n'y a plus de danger...

Il faut une fin aux bonnes choses. Après un apéro à la terrasse du bar de Saravillo, nous sommes obligés de rentrer en France où la grisaille nous attend. Au bilan: c'était les vacances, dans des paysages dépaysants, une neige étincelante, l'odeur de la sève de pins, le  grand soleil et une belle sortie pour le groupe ados. Sortie que certains vont nous envier au club car souvent programmlée mais peu réalisée à cause des conditions.

Photos de Colette Amaré.

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda