Carnet de route

UF "Vers l'autonomie en cascade de glace" ou "Un WE au frigo "

Le 13/01/2020 par Soizic Millet

 

Après un départ matinal samedi matin on se retrouve à 8 courageux montagnards montant chargés de sac considérablement lourds pleins de cordes, de broches à glace, de sangles, mousquetons, duvets, tente….. Direction le Cirque de Sarrouyes à 2150m.

Après une marche traversant station de ski, col et belle vallée enneigée et ensoleillée, nous voilà arrivés dans ce beau cirque glacial et magnifique qui allait nous servir de « camp de base » pour le week end. Nous montons nos tentes et nous équipons pour commencer les choses sérieuses.

Révision des bases sur une cascade secondaire en face de la grande qui nous attendais pour le lendemain. Broches, relais, abalakovs… grimpe en tête pour tout le monde. Plusieurs exercices pour plusieurs cordées. Instructif et utile pour progresser et apprendre. On rejoint nos tentes à la tombée de la nuit, contents de notre journée et les pieds gelés ( qui le seront pendant deux jours)

Chacun essaye de faire sa soupe pour le soir sauf que le froid très prenant avait mis KO les réchauds. Après un repas tiède nous nous sommes couchés. Une nuit mémorable avec une super ambiance autour de nous. Seuls dans le cirque, la lune éclairant les sommets alentour, le silence... C’était magnifique.

La nuit fut plus ou moins bonne pour chacun. Le froid était au rendez vous, et c’est là que tu te dis que l’isolation du matelas de sol est très importante. D’ailleurs au réveil nous avons fait un petit comparatif des qualités isolantes du matelas de chacun, et il y a de très grandes différences.

Petit déjeuner éclairé par la lune, on s’équipe, et go… direction la « Grande Cascade » au pied du pic d’Estos. On arrive aux premières lueurs du lever de soleil, on profite donc de ce spectacle quelques instants et on attaque.

Une cordée de 3, Natacha, Mathias et Gilles, une autre cordée de 3, Gregory, Yann et Soizick, et une cordée de 2, Pierre-Luigi et Mickael. On attaque la première longueur. Les sensations sont magiques, c’est à la fois angoissant, flippant, glissant et en même temps tellement beau et pur. On fait la deuxième longueur, là les choses se corsent. Quatre redescendent et les quatre plus aguerris continuent sur la troisième longueur plus incliné sur de la glace dure. En un ou deux rappels sur abalakovs, avec plus ou moins d’angoisse on se retrouve tous en bas avec le sourire jusqu’aux oreilles qui ne nous quittera plus.

Rangement du campement, on se recharge et direction le bas des pistes pour retrouver le soleil et les voitures dimanche en fin d’après midi. C’était un week-end plein de bonne humeur, de belles rencontres, de belle grimpe, de beaux paysages, de sport. Merci à Natacha et Gregory pour vos conseils avisés, votre patience et votre expérience. Une super équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier.

 

 

 

 







CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 15:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda