Carnet de route

A défaut du Pic, le rognon de Ger !

Le 19/02/2021 par ALAIN HATTE

J’avais décidé de faire cet hiver en raquettes, trois sommets emblématiques de Gourette. Après avoir fait le Sanctus et l’Arré Sourins, il me restait le Pic de Ger. Les conditions météo et nivologiques le permettant, j’avais projeté cette rando qui s’avérait prometteuse, pour le vendredi 19/2/2021. Décidé d’en faire profiter aussi des membres intéressés du CAF, j’ai fait part de cette possibilité aux randonneurs de la semaine. Deux candidats, Jean-Luc et Erwan, ont répondu et souhaité découvrir ce sommet. Afin d’avoir une neige adaptée, je leur avais donné rendez-vous à 6 h 45 à Lourdes et c’est à 8 h 10 du matin, que nous commencions à marcher depuis le parking de Gourette peuplé de rares voitures.

La neige, présente dès le bas de la station, étant encore durcie par le gel, nous avons rapidement chaussé les crampons pour ne plus les quitter pendant tout la montée, rendue très pénible par le vent violent qui entrainait à plusieurs reprises la chute d’un participant. Nous n’avons rencontré personne pendant cette ascension.

Parvenus au col de la pyramide (2410 m) en un peu moins de 4 h, j’ai amené Erwan ravi au sommet de l’antécime du Rognon de Ger (2470 m) après avoir creusé marche après marche, à grands coups de crampons, la neige, gelée en surface, qui recouvrait cette pente à 40°.

Après une collation bienvenue prise en contrebas du col pour s’abriter du vent, il était temps de repartir. Jean-luc en raison du vent préférant ne pas aller plus en avant, nous avons salué de loin le pic de Ger qui n’était qu’à 190 m de dénivelé, et commencé à redescendre.

Afin d’agrémenter la sortie j’ai fait chausser les raquettes ce qui nous permit de descendre rapidement et confortablement dans une neige qui se transformait à grande vitesse. Arrivés sur les pistes de ski de Gourette, nous avons rencontré alors de nombreux skieurs de randonnée et encore plus bas, d’innombrables amateurs de luge en famille.

Après 2 h 30 de descente, 12 km de distance et 1100 m de dénivelé parcourus nous étions à nouveau de retour au parking, devenu entre-temps bondé de véhicules !

 

En résumé, des participants ravis de cette randonnée très agréable, au tracé facile, qui mérite certainement aussi d’être parcourue en été, et si possible, en boucle.

CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 16:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda