Carnet de route

SEJOUR D'ESCALADE AU REFUGE DU LARRIBET WE DU 14 JUILLET

Le 15/07/2020 par Natacha Allayrangue

 

 

Natacha :

 

Mais où est passée Franzca, l'ourse slovène ? Elle a laissé des traces du côté du refuge du Larribet , mais la météo est bien instable pour ce WE du 14 Juillet que Lionel a programmé pour partir à sa recherche.

 

Samedi nous y montons à 14, la météo nous donne une assez belle journée.  Mickael avec Alain et Florence, suivi de Lionel Céline et Samira, se lancent dans "Excelsa veille sur toi" qui remonte en 11 longueurs ( V+) une pointe secondaire du Pic d'Artouste. Clément , Marc et Marie-Laure, montés plus tard les y rejoindront.
Après 3 longueurs, les cordées évoluent car Florence, Samira, Marie-Laure, Alain et Marc abandonnent et s'échappent par une vire herbeuse.

Leigh, Joël et Natacha partent vers "Les tribulations de Franzca". Hélas, les lacs sont nombreux et l'ourse est introuvable, les spits aussi. Ils rejoindront les autres dans "Excelsa". Tout le monde descend en rappel.

 

Dimanche la météo nous donne une petite matinée avant l'arrivée des orages. Nous avons juste eu le temps de monter au pied des voies du Secteur Rubis ou de la Garénère et de déplier les cordes avant l'arrivée de la pluie. Les plus heureux auront fait une longueur, beaucoup se seront trempés pour rien.

Une partie du groupe décide de redescendre... et une magistrale averse les accompagnera.

Mais quelques irréductibles ont été reconnaître, et , dans le brouillard, les spits laissés par Franzca sont réapparus.

 

Lundi la journée est belle, le Larribet est au-dessus de la mer de nuages.

C'est le grand jour, Natacha et Mickaël, Lionel Joël et Leigh, suivis par Marc et Samira qui redescendont en rappel après 8 longueurs, se lancent dans "Les tribulations de Franzca" et remontent en 18 longueurs le granite sculpté du Pic d'Artouste ( 6a ).

Un grand voyage de 700m d'escalade au-dessus des nuages puis un retour au GPS dans la brume, hors du temps. Pour ceux qui n'ont pas débouché, la fin de grimpe ainsi que le retour se font dans la brume avec une petite appréhension de ne plus reconnaitre les lieux !

Retour au refuge juste pour la soupe !

Une bonne surprise nous y attend : la météo a changé, la journée de Mardi est belle.

 

Non sans une pensée pour ceux qui sont redescendus, Lionel, Mickaël et Natacha se lèvent matin une fois de plus pour monter au Port du Lavedan d'où part la Crête Sud-Est du Palas. Le rocher est franc et l'air limpide pour cette course que Mickaël mènera intégralement en tête.

Nous ne plongerons dans la brume, puis dans un brouillard humide qu'en regagnant les vallées.

 

Au final, si le temps aléatoire nous a empêchés de nous projeter dans l'avenir et de nous organiser comme nous l'aurions voulu, tout le monde a pu goûter le granite et profiter de l'ambiance chaleureuse et particulièrement gaie et animée des sorties de Lionel.

 

Et si nous n'avons toujours pas vu l'ours, on a retrouvé Franzca.

 
Espérons que le CAF de Tarbes aura laissé un souvenir impérissable à notre hôte Laetitia (et que nous y serons toujours aussi bien accueilli.....)
 
Car nous reviendrons sans faute l’année prochaine
 
Lionel :
 
Merci à tous les participants pour leur bonne humeur . Beaucoup de monde pour un des rares séjour ayant survécu au Covid19.
Le programme initial était ambitieux : Arête N.Occidentale du Balaîtous, Arête S.E. du Palas , Tribulations de Franska , et Exelsia .
Objectif réalisé avec 3 sur 4  : pas si mal au vu de la météo annoncée .
Le séjour a été inégal selon les participants .
Une pensée pour Sophie qui est quand même monter avec une corde sur le dos et n'a malheureusement pas pu grimper du WE.
Alain a été initié à sa 1ère grande voie mais a été arrêté dans son élan vertical à la 3ème longueur ..
Merci à Natacha , Marc , Michael et Clément , premiers de cordée rares et précieux .
Natacha a réussi l'exploit de trouver le départ de Franska en plein brouillard ; Bravo !! ( la veille, elle avait échoué par une belle journée )
Notre présidente aime les défis , pas la facilité .
Elle nous a quand même offert à Michael et moi , lors du retour du Palas , une glissade sur un névé agrémentée d'une chorégraphie aérienne aussi spectaculaire qu'originale : quelque chose du chat qu'on jette dans l'eau . Parfaitement maîtrisée .
Samira s'est bien battu avec Franska malgré sa douleur aux pieds , emmené par Marc qui a pris beaucoup de plaisir dans cette première moitié de voie .
Joël et Leigh : des seconds de cordées comme on en rêve ...
Michael , pourtant peu habitué aux grandes voies sur coinceurs , a mené la cordée au sommet du Palas avec brio . Avec comme seconds , une présidente instructeur et un vice-président initiateur totalement admiratifs .  
 
Plus de photos
https://photos.app.goo.gl/9LAGaJ8upnEnbH826
 
 
CLUB ALPIN FRANCAIS DE TARBES
46 BD DU MARTINET
65000  TARBES
Contactez-nous
Tél. 05 62 36 93 23
Permanences :
mercr 16:00-18:00 vendr 18:30-20:00
Agenda